Accueil > Catalogue > Livres > Le triomphe de la Croix
Le triomphe de la Croix
De plus en plus de chrétiens se sentent comme des étrangers dans leur propre église. Ils ne comprennent pas la détérioration qui s’est opérée en son sein ces dernières années, alors que celle-ci était considérée comme ayant un solide fondement biblique. En effet, les dangers qui minent la vie de l’Église ne viennent pas uniquement des ennemis extérieurs, mais surtout de ceux qui sont à l’intérieur. Jésus lui-même nous a avertis très clairement à propos de la condition spirituelle dans laquelle il trouverait l’Église lors de son retour : « Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Lu 18:8). Nous vivons des temps d’une exceptionnelle gravité, non seulement dans le monde, mais aussi dans l’Église. Des attaques virulentes contre les fondements mêmes de la foi chrétienne, tout particulièrement le message de la croix, sont de plus en plus perceptibles dans la bouche de « prédicateurs » qui veulent réinventer l’Église. Cela ne concerne pas uniquement la forme du message, comme ils le prétendent et veulent nous le faire croire. C’est le fond, la base et son contenu que l’on remet en question. En ces temps de compromis et de grande confusion spirituelle, il est urgent de revenir au message de la Croix pour y redécouvrir et proclamer les vérités essentielles et éternelles du grand Salut que nous avons en Jésus-Christ, notre glorieux Rédempteur !
Nombre de pages: 160 Ref: BF08 >> Table des matières
10 EUR - 13 CHF - 13 USD - 15 CAD
Acheter: 
De nos jours, une nouvelle version simplifiée de la « Bonne Nouvelle », annoncée dans beaucoup d’églises, est qu’une personne peut recevoir la « vie éternelle » sans aucune mention de la croix. Il lui suffit de répéter « la prière du pécheur » ou « de simplement accepter Jésus dans son cœur », et de continuer à vivre comme auparavant, sans aucun changement dans sa vie. Quel égarement ! Il est infiniment déplorable et dommageable que beaucoup d’églises aient abandonné de nos jours la prédication de la croix, de la sainteté et de la séparation d’avec le monde, en vue de s’adapter à leur auditoire ou à une société en constante mutation. Elles ont délaissé le Christ de la Bible en faveur d’un « nouveau Christ, soi-disant amélioré », qui n’est en fait qu’un « autre Jésus » (2 Co 11:4). Sans le message du « Christ crucifié », une église est semblable à un puits sans eau, à un arbre sans fruits, à un témoin muet, à un ambassadeur sans message, à un messager sans bonne nouvelle, à un phare sans lumière. Elle est aussi comparable à une sentinelle qui dort ou à une trompette silencieuse. Elle est une joie pour le diable et une offense à Dieu. Partout où une église délaisse la prédication de la croix pour apporter un autre message qui prendrait la place prioritaire réservée au « Christ crucifié », devient inutile, impuissante et même dangereuse (Ga 6:14). Il est grand temps de réaliser que des millions d’âmes sont séduites et perdues dans des églises dites chrétiennes, suite à l’ignorance de ce message, au refus ou à la mauvaise compréhension du salut acquis par le parfait sacrifice expiatoire et sanglant de Jésus sur la croix. Il est urgent de prendre position contre ce faux évangile sans croix, sans péché, sans repentance, sans réelle foi biblique, sans salut, sans obéissance, sans consécration, sans sainteté et sans enfer. Que de compromissions inacceptables ! Et pourtant, le mot d’ordre de l’Évangile demeure : « pas de compromis » dans notre vie chrétienne ! Jésus a bien dit : « Nul ne peut servir deux maîtres… » (Mt 6:24). Nous vivons une période où les croyants pensent pouvoir à la fois plaire au monde et au Seigneur. C’est là une impossibilité, puisque la Parole de Dieu nous dit : « Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu » (Ja 4:4 ; 2 Co 6:14-18).
Nous écrire? Plan du site Ajouter notre site dans vos favoris Accueil voir mon panier de courses